Originaire de Nouvelle-Calédonie, Anouck Faure vit et travaille à Paris. Sa pratique se centre autour du dessin et de la gravure, où les inspirations océaniennes se mêlent aux mythes cosmogoniques pour tisser un imaginaire enchevêtré, issu des formes de son île natale. Les racines, récurrentes dans son travail, y symbolisent le lien émotionnel qui unit une personne à son sol, le rapport à la nature omniprésente des mythes océaniens.

Détentrice d’un master en arts plastiques des Écoles de Condé, Anouck s’initie à la gravure aux Ateliers Moret à Paris. En 2018, elle expose à l’espace Carpeaux, à Courbevoie, et effectue une résidence artistique au Centre culturel le Bief à Ambert, qui donnera naissance à un livre d’artiste présenté au Salon du livre rare de Paris, au Grand Palais. Anouck participe ensuite à la biennale de l’estampe contemporaine en Val-de-Loing en juin 2019, puis en novembre à la biennale internationale de la gravure de Sarcelles. La Fondation Charles Oulmont lui attribue en fin d’année un de ses deux prix d’arts plastiques de l’année 2019.

Page d’accueil