Condensation, 2014-2016, papier mâché, verre, fil et plombs 20x20x10cm.
Crédits photos Emilia Mae Reid

Hélène Reid – née en 1969, docteur en sciences humaines de formation, spécialisée dans l’art et la philosophie de Nietzsche. Se tourne vite vers une pratique instinctive des arts. Travail solitaire ancré dans l’enfance et les déformations. Il comprend des installations et des sculptures combinant la récupération de matériaux oxydés, cassés, agressés, et le travail du plâtre, de l’argile et surtout du papier mâché.

Dans le parc de Bel Ébat, Hélène Reid sera présente pour deux installations :

« Comme le jour »  – Installation sur un côté du kiosque

Fil de fer recuit de fleuriste et retombées de feux d’artifice glanées entre 2011 et 2014, notamment ceux du 14 juillet.

Car ce qui reste après le tapage, visuel et sonore, après l’artifice, c’est une résistance sensible des matériaux.

« About Exclusion » – Installation quelque part près de l’eau.

12 à 15 briques de verre , bandes d’argile et acryl doré vernis, ciment prompt, végétaux glanés dans le parc, papiers de bonbons pris des petits doigts collants ou des poubelles, et autres petits riens…

Car il est dans Fontainebleau, une façade d’école dans laquelle les enfants ont muré des « petits biens », secrets et angoisses, et qui m’interroge. Dans sa reprise, je cherche à décoller la part vertigineuse d’exclusion qu’elle me semble véhiculer.